Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 16:32

Zakouma 004(1)

 

Après une fin d’année très festive, je commence 2011 par une immersion totale en pleine nature, rien de tel pour recharger les batteries et gonfler les poumons d’air pur pour affronter la nouvelle année pleine d’énergie et de motivation…Avec Valérie, Charlotte et Charles-François, trois autres volontaires DCC, nous prenons la route de Zakouma le 2 janvier pour y passer 2 jours de repos bien mérité, même si ces deux jours ne seront finalement pas de tout repos !

 

Zakouma est un parc national créé et reconnu comme tel en 1963. Situé dans le sud est du Tchad (entre la région du Salamat et du Guéra), il s’étend sur une superficie de plus de 3000 km2. Représentant l’un des derniers écosystèmes soudano-sahélien encore intègre, le parc de Zakouma possède à ce titre une importance patrimoniale unique au monde, témoignant de l’abondance de la richesse floristique et faunistique qu’abrite cette région du pays. Parmi les espèces protégées et présentes dans le parc, on trouve plusieurs centaines d’espèces de mammifères, reptiles, oiseaux…Les plus connus et convoités : les lions, le guépard, la girafe, les antilopes et gazelles, les éléphants, les crocodiles, les hyènes, les buffles….mais le parc réserve aussi d’autres surprises et découvertes d’animaux moins connus : la civette, la genette, le chat sauvage, le phacochère, l’ourébi, et des milliers d’espèces d’oiseaux différentes dont je n’ai bien sûr pas retenu le nom !

Zakouma 046(1)

 

L’aventure à Zakouma commence, bien sûr,  par l’habituel crevage de pneu sur la route d’Am-Timan ! Arrivée le dimanche soir après 7heures de route pour parcourir 350km, là aussi, je vous rappelle que les km au Tchad n’ont pas la même durée que chez nous…Le parc s’avère vide, tous les touristes ayant quitté après les fêtes, un havre de paix et de silence s’ouvre à nous. Logés dans des petits bungalows 2 places, en pleine savane, on entend que le bruit des oiseaux, le crépissement des arbres, et les pas des babouins qui n’ont pas peur de se joindre à notre repas à quelques mètres de nous seulement ! Les « visions », comme ils les appellent, se font dans une jeep du parc, avec un chauffeur et un guide armé (en cas d’attaque de prédateurs !), et durent de 3 à 4h. Nous ferons 3 visions au total, une nous étant gentiment offerte par le responsable touristique du parc, Habib, dont une nocturne (impressionnante pour ses sensations, mais si on n’est pas un hibou ou un félin, pas facile d’y voir grand chose !). Le tout animé de quelques parties de cartes, car Vali n’a bien sûr pas oublié son Citadelle et moi mon jeu de 54 cartes, une bière ou deux au bar (on s’est quand même fait un petit plaisir d’expatriés le dernier soir avec dîner et boisson au restaurant, pour le reste du séjour, à la dure, picnics sous la paillote du campement !).

Zakouma 010(1)

 

Deux jours de rêve, de paix, de silence, de ressourcement, qui coûteront quand même au portefeuille ! Pour les amateurs de Zakouma, voici quelques indications sur les prix. Notez que les prix ont augmenté à partir du 01 janvier 2011 car le projet de l’Union Européenne financé par le 9ème FED a touché à sa fin, et le parc doit maintenant compter uniquement sur ses recettes touristiques pour survivre : payer le personnel, équipe touristique, anti-braconnage et technique, l’entretien des pistes, le développement…..

 

Voilà ce que nous nous avons payé (là encore, on a eu la chance d’avoir un traitement de faveur et de pouvoir payer les anciens tarifs !) :

-Entrée dans le parc : 7500F par personne (gratuit pour le chauffeur si il est originaire du Tchad)

-Droit d’entrée pour le véhicule : 3500 F

-Visites : 30.000F par visite pour la location du jeep et 3500F pour le guide

-Logement : 30.000 F la nuit pour deux personnes

-Nourriture : au restaurant, 9.000F le repas et 2.500F le petit-déjeuner, mais si vous faites comme nous et emmenez votre glacière beaucoup plus économique !

Zakouma 149(1)

 

En bref, que du bonheur. Dommage qu’on n’est pas pu voir de lions ni d’éléphants, nous avons pourtant cherché fatigués ces derniers, mais n’avons trouvé que leurs crottes et leurs traces alors après 4h de vision nous avons rebroussé chemin jusqu’au campement, la tête pleine d’image et d’envie de revenir pour admirer le grand mammifère du parc tant recherché par les braconniers….

(Plus de photos dans l'album!!!!!!)

 

Zakouma 161(1)

Partager cet article

Repost 0
Published by Tite Luna
commenter cet article

commentaires

@legeekdusud 27/03/2012 11:34

Blog très intéressant, surtout de bonnes nouvelles venant de mon pays. En plus je tombe sur la photo de mon oncle! ASSANI Habib. Je te laisse mon blog: http://lacoquette.mondoblog.org Merci d’y
faire un tour :)