Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 17:08

 

Le Tchad, mode d’emploi suite…Best of des étrangetés

Un peu de géographie….Le Tchad, pays désertique au milieu de l’Afrique, qui malgré une superficie de…….semble rayé de la carte du continent et dur voire même impossible à situer. Pourtant à regarder une carte d’un peu plus prêt, il saute aux yeux ! Terres ardentes, vastes étendues, un territoire sahélien frontalier du Cameroun, de la Libye, du Soudan et de la Centrafrique. Mais alors quel est donc le mystère de ce pays dont on entend si peu parlé ? Après 3 mois ici, je découvre chaque jour des choses invisibles des médias de communication car sûrement pas assez sensationnel et marketing, mais qui pourtant me laisse bouche bée, perplexe, émerveillée, indignée parfois, et qui méritent d’être connues. Alors aujourd’hui, voici la première leçon d’invraisemblabilités du Tchad pour que vous ayez une chance d’intégration optimale dans le pays :


-A la question « C’est maintenant ? », ne pas répondre « Maintenant quoi ? » mais seulement « Oui, ça va ! »

 

-Pareil pour « On est là ? », pas la peine de chercher à savoir où, vous êtes juste là, point !

 

DSC00068(1)-Si on vous demande comment ça va, répondre « Ca va mieux oui »


-Mais d’ailleurs on ne vous demandera pas comment ça va, mais « comment va la santé ? »


-Et cela plusieurs fois par jour, la même personne peut vous demandez comment ça va sans se fatiguer du matin jusqu’au coucher à chaque fois qu’elle vous verra, alors mieux vaut bien choisir sa réponse !

 

-Quand on vous répond à une question « oui oui », comprenez plutôt, non non et que la personne n’a rien pigé ! si vous voulez qu’elle ait pigé, attendez le « aAAAAAAAAAaaa kaï ! » (prononcez en descendant d’un octave entre le début du a et la fin, puis remontez à l’octave pour le kaï).


-Toujours terminer vos phrases et questions par « ou bien ?», n’est-ce pas ou bien ?!!!!

 

-A brusquement = à plus tard par surprise, lorsque vous n’êtes pas sûr de voir la personne

 

-Coutonner = couper avec un couteau en français tchadien

 

-Cadonner=  offrir un cadeau à quelqu’un en français tchadien

 

-Les choses ne s’abiment pas elles se gâtent


DSC00057(1)-On ne mange pas avec la main gauche, réservée à un usage intime que je préfère taire et vous laisser imaginer. Une fois que vous l’avez fait, cela devient vite automatique et naturel de ne pas faire usage de sa main gauche pour manger !

 

-On enlève ses chaussures (=tongs ou tapettes en plastique) avant de s’asseoir sur la natte ou de rentrer chez quelqu’un. Par contre on peut s’être baladé pieds nus et marcher sur la natte ou rentrer chez quelqu’un, la saleté est, vous comprendrez, moindre que si on avait marché en chaussures !

 

-On ne se mouche pas en public car les mouchoirs ne servent pas à se moucher (les mouchoirs= ce qui sert à se couvrir la tête ou essuyer on siège avant de s’asseoir) du coup il faut se moucher dans le vide : « vas-y loin, et baisse toi !!!! ».

 

-on n’est pas une femme, mais quelque chose que l’on achète comme une simple chèvre au marché (de la bouche même d’un de mes collègues : « Toi Alizée, je ne dirai jamais de toi que tu es une chèvre, sauf le jour où tu décideras d’épouser un tchadien ! et pour lequel on négocie le prix avec les parents. Un mariage est un business et le mariage d’une fille une vraie vente aux enchères.

 

-on ne s’épile pas, on se rase, et lorsqu’il n’y a pas de rasoir en vente et qu’on n’a pas fait de stock, on attend l’hiver qui n’arrivera jamais pour se dire qu’au moins les poils nous tiendront chaud ! vive les jupes longues obligatoires, on comprend mieux pourquoi !

 

Mongo novembre 008(1)

-on ne se lave pas les cheveux, on met un mouchoir (foulard) dessus (ça abîme les cheveux des tchadiens aussi de se les laver).

 

-On ne souhaite pas bon appétit, mais plutôt bon a-grand (contraire de a-petit) car l’appétit est toujours là mais de toutes façons ce ne sera pas bon

 

-On ne mange pas, on bouffe pour se caler le ventre


-On ne parle pas quand on mange, on bouffe c’est tout

 

-On ne mange pas la bouillie (petit déjeuner tchadien à base de riz, d’arachides et de sucre qui ressemble au riz au lait), on boit la bouillie


-Quand on mange la boule, même si ça n’a pas de goût on attend que toute la sauce gluante soit terminée pour manger les trois bouts de viande qui se battent entre eux et sur lesquels on aurait volontiers sauté bien avant !

 

DSC00005(1)-La tradition du thé tchadien veut qu’on vous serve deux fois du thé, alors pas question de refuser le deuxième verre même si on est déjà écœuré et assoiffé avec le premier tellement il y a de sucre dedans !

 

-Ce que vous entendez aboyer la nuit ne sont pas des chiens mais des hyènes, ne partez pas sans vos boules quies

 

-L e soleil se lève à 5h30 mais le coq chante toute la nuit, en chœur avec le muezzin à partir de 3h du mat !

 

-On n’aime pas les chats pour leur affection et leur compagnie, mais parce qu’ils tuent les souris, animal de compagnie des cuisines courant ici. Alors bien sûr on ne donne pas de nom aux chats ni aux chiens non plus.

 

-Petite leçon sur la pudeur tchadienne : si vous faites un geste de tendresse à un ami du sexe opposé en public, vous allez mettre tout le monde mal à l’aise (= ils ont honte) surtout si vous êtes vieux ! Par contre, on montre facilement ses seins à tout le monde lorsqu’on allaite, et ce n’est pas un problème de s’arrêter pour chier sur le bord de la route (les femmes attendent tout de même le coucher du soleil pour le faire, avouez que c’est plus classe !).

 

DSC00060(1)-On ne donne pas de cadeaux aux enfants qui répètent sans cesse dans la rue « donne moi un cadeau », ils savent juste dire que ça en français avec « ca va ? »

 

DSC00025(1)

-on ne va pas au supermarché, y’en a pas, on va à la boutique pour acheter des biscuits chimiques, de la sauce tomate et de la vache qui rit!!


-on s’habitue à boire l’eau tiède, l’eau fraîche n’existe pas, à moins d’avoir un frigo, mais c’est un luxe que nous les Warriors de Gourouma nous sommes refusés, la vie dure on aime ça !

 

-on ne crie pas à chaque fois qu’on voit un crapaud ou une araignée dans sa chambre, on l’oublie sereinement ou bien on la chasse à grand coup de tapette ! Pareil pour les scorpions….

 

-pour les serpents, on a toujours une flûte à bec en poche pour les charmer

 

-on sort toujours avec sa lampe torche et sa pompe à vélo sur soit car de toute évidence on va crever et la nuit va tomber et on a pas de lumière sur le vélo…

 

-on a toujours une roue de secours dans la voiture et on crève toujours un pneu où qu’on aille !

 

-On appelle les gens par leur nom (en langue, en général incompréhensible et imprononçable mais qui dans la réalité a toujours une signification). Le prénom est pour les musulmans le nom du père, et pour les chrétiens celui du baptême, un prénom francisé souvent tiré du calendrier et à coucher dehors (Médar, Modeste, Innocent, Maurice ou encore Bienvenu ne sont que des exemples parmi tant d’autres)

 

-on est toujours content et ça va toujours mieux, car le Tchad on l’aime !!!!!!!!!! On est là, on est bien et on est ENSEMBLE !!!!!!! les amis je vous aime.


Alizée et Morgane vous envoient des poutous de Régis….

P1000327

Partager cet article

Repost 0
Published by Tite Luna
commenter cet article

commentaires